Nombre de visites: 144

Date de la dernière visite: 03:20:41 2023-01-28

La première rencontre des universités anglaises a eu lieu au Caire Octobre prochain pour des accords bilatéraux entre les deux parties

Wednesday 4 Juin 2015 - 10:18:30
La première rencontre des universités anglaises a eu lieu au Caire Octobre prochain pour des accords bilatéraux entre les deux parties

Le professeur Ali Shams El din Président de l'Université de Benha et le membre du Conseil suprême des universités égyptiennes, participant à la Conférence mondiale sur l'enseignement supérieur qui a tenu lieu en Grande-Bretagne avec la participation des universités égyptiennes et sous l'égide du lancement des travaux et des affaires de la Conférence mondiale sur l'internationalisation de l'enseignement supérieur en Grande-Bretagne, avec la participation des universités égyptiennes de Benha, d'Ain Shams et de Helwan, selon l'organisation du British Council et la présence de plus de mille de personnes des présidents des universités, des dirigeants et des leaders des établissement d'enseignement supérieur mondiaux, et pour la première fois une session sur l'enseignement supérieur de l'Egypte et les défis de son intégration dans l'éducation internationale, la délégation égyptienne a vu un certain nombre de réunions intensives avec les responsables de l'éducation et le British Council.
Ainsi que la Confédération des universités britanniques et les établissements anglais du financement d'enseignement supérieur et les dirigeants d'un certain nombre des universités pour discuter des moyens de coopération entre les deux parties et la recherche, des activités scientifiques, et d'affaires de publication des universités.
Lors de ces réunions, Le professeur Ali Shams El din a souligne qu'on va organiser une rencontre entre les universites Anglaises et égyptiennes le 15 octobre au Caire pour la signature de mémorandums d'accords de coopération bilatérale avec les universités égyptiennes dans divers domaines scientifiques.
Pour sa part, le professeur Hussein Issa Président de l'Université d'Ain Shams a également abordé la question de l'internationalisation de l'enseignement supérieur et l'éducation sans limites qui dépend de l'autonomisation des étudiants et des universitaires de se déplacer et de mouvementer entre les universités et les programmes, le partenariat stratégique entre les établissements d'enseignement, les établissements de l'industrie et les organismes administratifs, et pour développement les compétences et d'accroître la capacité des membres du corps professoral dans les universités et la formulation de projets de recherche conjoints, et de profiter de la disponibilité du financement du gouvernement britannique dans le domaine de l'ingénierie et de la recherche scientifique.
Pour sa part, le professeur Yasser Sakr Président de l'Université de Helwan a ajouté que les experts britanniques ont discuté avec le côté égyptien pendant les sessions scientifiques de la réforme et des plans égyptiens dans le domaine de l'enseignement supérieur et les défis les plus importants pour développer une image finale de la coopération bilatérale dans le domaine des programmes et des projets et des ateliers conjoints au cours de la prochaine année ainsi que la façon de profiter de leur expérience dans la gouvernance et l'autonomie des universités.
D'autre part, le professeur Ashraf Hatem Secrétaire du Conseil suprême des universités égyptiennes, il a dit que cette session sur l'enseignement supérieur est une sorte de l'intégration dans l'éducation internationale comme cela a été l'achèvement de la préparation des feuilles des travaux auditifs égyptiens, qui sont préparés depuis la fin de la conférence de l'an dernier, en coordination avec le British Council au Caire.
Il a déclaré aussi que la conférence a discuté de la question de la diversité et de la multiplicité des cultures et des idées différentes de la créativité et de l'innovation ainsi que de discuter des moyens de développer l'enseignement supérieur en Egypte et la possibilité de faire une coopération permanente entre l'Egypte et le côté britannique dans certains programmes spécifiques qui concernent l'enseignement supérieur.


Source:

Mots clé:


Université De Benha © 2020 Conçu et développé par équipe portique - Benha Université